© Omar Chennafi
© Omar Chennafi

Musicien français, Léo Fabre-Cartier a étudié le oud auprès de grands maîtres comme les luthistes Marc Loopuyt (ENM de Villeurbanne), Iyad Haimour (Syrie) et Ahmed Chiki (Maroc, musique arabo-andalouse). Titulaire d'un DEM en musique traditionnelle orientale, il est également diplômé d'une Licence de Musicologie de l'Université Lyon 2.

 

Installé à Fès depuis 2012, il participe à de nombreux projets allant des musiques traditionnelles d'Orient (Majlis Trio) à des rencontres entre musiques ottomane et baroque (Ensemble Les Turqueries), en passant par la danse contemporaine (Jitti Chompee), la musique contemporaine (Vincent Trollet), le slam (Ami Karim), la musique de film ou encore des spectacles de contes et musique (Compagnie Les Chemins du Monde).

 

© Nathalie Jamais
© Nathalie Jamais

Depuis 2016, il se spécialise en musique populaire marocaine en côtoyant notamment le maître de lotar et de chanson amazighe du Moyen-Atlas Younes Baami. Il cofonde également ArbaA Experimental Chaâbi, métissage entre le quartet français de jazz groove ArbaA et des musiciens marocains spécialistes du chaabi.

 

Ses activités de musicien l'ont amené à se produire notamment au Burapha's Music and Performing's Arts International Festival (Thaïlande - 2013), au Festival des Musiques Sacrées du Monde de Fès (Maroc - 2014) ou encore au festival Jazz à Vienne (France - 2017).